QUI EST CHRISTOPHE ?

Thérapeute Énergétique, coach et formateur, passionné du mystère de la vie

Christophe Thérapeute Énergétique Holistique

QUI EST CHRISTOPHE ?

 

THÉRAPEUTE ÉNERGÉTIQUE HOLISTIQUE ET …

De formation académique scientifique, j’étais loin de me douter qu’un jour le monde énergétique deviendrait mon activité professionnelle.  Il me paraissait tellement incompréhensible du fait de son invisibilité.

Ma tête bien remplie d’Ingénieur EPFL n’arrivait pas à comprendre.  Cela sortait trop de mon cadre matérialiste, logique, cartésien … et donc restrictif.  Il m’aura fallu différentes expériences extra-sensorielles hors normes pour que mes barrières mentales s’effondrent.

 

L’INDISPENSABLE EXPÉRIENCE DE VIE

Déjà tôt dans l’enfance, j’ai fait l’expérience des sorties de corps.  Pensant que tout le monde vivait cela, je trouverai ça « normal ».  Il m’aura fallu le vivre en présence d’autres personnes (durant le Skydancing Tantra en 2016) pour réaliser que non !

Mon être se sentait extrêmement libre malgré la perte d’une partie des sensations kinesthésiques. Mes bras étaient comme morts.  Pourtant je n’avais aucune envie de revenir dans mon corps physique. En fait, il me semblait « trop lourd » et « trop limité » dans ses capacités de déplacements. 

Christophe Thérapeute Énergétique Holistique

Par la suite j’ai enchainé les régressions involontaires dans (ce qui est communément appelé) « les vies passées ».  Souvent, la violence des images jaillies du passé, ainsi que les émotions que cela déclenchait en moi, étaient insoutenables !

Quel choc de voir de mes propres yeux, les TGV en gare de Saint-Charles (Montpelier – France) comme « remplacés » par des trains à vapeurs de la 2ème guerre mondiale ! Les voyageurs « remplacés » par des déportés forcés à monter dans les trains de la mort. 

– Pourquoi étais-je allé visiter un pan de notre histoire vieux de plus 70 années ?

– Et surtout que devais-je faire de « cela » ?

LE RETOUR DU VOYAGE DU HÉRO*

Grâce aux rencontres, souvent initiatiques et aux stages réalisés depuis (chamanisme celtique, communication d’âme, communication animale … ), j’ai appris à développer ma faculté à voyager en conscience et à la demande « entre les mondes » à l’instar des chamanes et des médiums.

C’est en allant visiter d’autres plans de consciences de notre monde multidimensionnel, que j’obtiens des images en lien avec la situation déclencheur de la problématique de mes clients.  En questionnant la symbolique des images reçues, je perçois ce qui est à nettoyer et à amener à la conscience de mon client pour qu’il puisse enclencher son propre processus de guérison.  Via mes propres sensations physiques (frissons, peur, douleur, coeur qui se serre ou s’ouvre … ), j’obtiens la validation de la signification des images reçues.

Des symptômes physiques, des échecs récurrents, des peurs phobiques apparement irrationnelles, une forme de culpabilité tenace, des trahisons à répétitions, une propension à s’épuiser au travail … trouvent (enfin) une issue favorable et qui tient dans le temps.

Depuis le courant 2020 j’ai intégré le nettoyage énergétique (des personnes et des lieux) dans mes accompagnements individuels : Christophe Ferrari, Révélateur de Talents.  Cela a déjà permis à plusieurs clients que j’accompagne en coaching de se libérer de problématiques parfois vieilles de plusieurs décennies (voir leurs témoignages).

Au plaisir d’accueillir vos demandes d’accompagnement et vous permettre de développer votre plein potentiel d’être, de créativité et de joie de vivre.

AHO !** 

Christophe

 

* Concept développé par Joseph Campbell dans son livre « Le héro aux mille et uns visages » – 1949

** A’ho‘ho ou aho : « j’ai parlé » en langue Sioux-Lakota.  Prononcé en retour, il veut dire « nous t’avons entendu ! »

Christophe Thérapeute Énergétique Holistique

POURQUOI TOHNILÁI ?

Un an après le lancement de mon activité de coaching en 2015, je ressentais déjà l’appel d’étendre mon accompagnement individuel vers une dimension plus thérapeutique.  Mais l’hypnose à laquelle j’étais formé ne correspondait pas exactement à mon appel.  C’était davantage le monde des énergies subtiles qui m’appelait.

L’approche chamanique qui prend en compte les 4 plans : Physique, Émotionnel, Mental et Énergétique me semblait pertinente à plus d’un titre.  Tout d’abord l’ancienneté de cette technique multimillénaire m’assurait de son sérieux.  En suite, la présence du chamanisme sur tous les continents finissait de me convaincre de sa pertinence.  Comment une technique (connue en Europe sous le nom de druidisme) aurait-elle pu survivre aussi longtemps si elle ne fonctionnait pas ?

 

PLONGER DANS L’INCONNU

Sans m’en douter, j’avais déjà mis un pied dans le monde énergétique avant cela …

Lors d’un stage en avril 2013 je débattais vigoureusement avec une amie sur la meilleure technique thérapeutique pour accompagner une personne dans une situation particulière (que je ne me remémore pas).  Quand elle me disait que dans cette situation précise, seule l’énergétique fonctionnait, je prétendais qu’avec l’hypnose j’arrivais moi aussi à aider cette personne.  Après 15 minutes de débat, nous tournions clairement en rond. La discussion devenait houleuse. Mon manque de connaissance de l’énergétique me jouait-il un tour ?  Peut-être manquais-je de connaissances.

Afin de sortir de cette impasse, je lui ai demandé si elle était d’accord de conclure que nous n’étions pas d’accord.  Ce qu’elle a accepté!  Quatre mois plus tard, ma collègue Alexandra me partageait sa joie d’avoir enfin trouvé (après 2 ans de recherches) une maitre Reiki avec qui elle se sentait en confiance de se former à l’énergétique.  Son unique problème était que Sylvie Schopflin formait ses élèves au Reiki niveau I par binôme uniquement.  Elle ne savait pas avec qui y aller!  Du tac au tac, sans passer par la case réflexion, je lui ai répondu « Bein c’est avec moi que tu vas te former au Reiki ! » En à peine 4 mois, je venais de répondre à l’appel du monde énergétique.

A la même période je me suis retrouvé avec une semaine de vacances sans aucun projet suite à une rupture amoureuse. Que faire de ce temps libre ? Ma première idée était de faire un stage de biodanza.  Mais lors de mon inscription en ligne, j’ai réalisé que c’était le stage de tantra qui avait lieu en même temps au Village du Lac (Devesset – France) qui m’appelait fort.  Alors hop, changement de programme et direction le tantra !

L’expérience de tantra & chamanisme de mon ex-partenaire avait fortement résonné en moi à l’époque.  « Un jour je m’offrirais cela ! » m’étais-je entendu me dire sans du tout savoir ce qui m’attendait.  C’était donc parti pour un incroyable et riche voyage dans les pratiques spirituelles d’Asie du sud-est et plus précisément celles issues d’Inde : tantra et yoga.

Toujours impressionné par les noms que mes confrères avaient trouvés pour leur activité professionnelle, je me suis mis en quête d’un nom en sanskrit.  Logique m’étais-je dis !  C’est la langue originelle indienne.  Celle des pratiques tantriques qui m’avaient donné une incroyable sensation « d’être de retour à la maison ».

De manière intuitive, ce sont des mots en lien avec la lumière qui m’appelaient.  Mais je faisais chou blanc !  Rien de très concluant ne venait à moi …

L’ESPRIT DU LOUP

Par un merveilleux hasard, je tombais en 2017 sur un TEDx de Corine Sombrun.  Il était question des états modifiés de conscience et de transe chamanique, sujet que je connaissais bien par l’autohypnose.

Corine a développé cette faculté à l’occasion du reportage qu’elle réalisait pour la BBC chez les shamans Tsaatans de Mongolie.

A ma TRÈS grande surprise, je me mettais à hurler comme un loup sauvage à chaque fois que je voyais et que j’entendais Corine faire le loup !  Tous mes sens étaient en alerte.  Mes poils hérissés.  Tout mon corps vibrant et envahi de frissons.  Des mots dans une langue qui m’était inconnue sortaient même de ma bouche.  Je ne comprenais pas ce qui m’arrivait !  Mais pourquoi je réagissais ainsi ?  Ahhhhh cette fameuse question lancinante qui peut facilement nous pousser à tourner en rond.  Quel était pour moi le sens de ces expériences de transe ?

En quête de réponses, je dévorais les livres de Corine en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire.  Du premier qui parle de sa découverte du chamanisme en Amazonie « Journal d’une apprentie chamane ».  Jusqu’au dernier qui relate sa formation de chaman chez les Tsaatans «Mon initiation chez les chamanes – Une parisienne en Mongolie ».  A chaque fois que je lisais ses témoignages de transe, tout mon corps partait lui aussi en transe, comme envahi par l’esprit du loup.

C’est seulement en février 2018 que Caty Marí m’apportait l’indispensable explication.  « Tu canalises l’esprit du loup ! »  « Ahh maiss ouiii, évidemment m’étais-je dis sur un ton un brin moqueur !! »

Une fois l’effet de surprise passé, il m’est revenu que c’était déjà le loup qui se manifestait à moi dans mes premiers stages de chamanise.  Soit!  Et alors ?

 

Loup Corine Sombrun Transe Chamanisme

QUI ES-TU ?

Toujours en quête de réponses à mes questionnements, je m’offrais la retraite thérapeutique du processus Hoffman en Aout 2018.  Le puissant exercice du « Qui es-tu ? » répété en boucle, comportait une clef insoupçonnée majeure pour moi …

A ma grande surprise, le mot « dragon » sortait en premier.  Puis le mot « chevalier ».  Bon ok, m’étais-je dit.  Les chevaliers et les dragons font souvent partie des mêmes contes.  Il y avait donc une forme de logique rassurante, non ?

Inlassablement, Xavier continuait de scander « Qui es-tu ? ».  Et cette fois c’est le mot « Messager » qui venait à moi, accompagné d’une vague de frissons.  « Ohhhh mais ce mot résonne très fort en moi !!  Que se passe-t-il ? »

Xavier reposait encore et encore la même question.  « Qui es-tu ? ».  Une nouvelle fois, le mot « Messager ! » se manifestait à moi.  « Qui es-tu ? »  « MESSAGER !!!! » sortait une 3ème fois !  La vague de frissons et les larmes me disaient que je venais là de toucher quelque chose d’essentiel.

Dans mon activité de coach, j’accompagne mes clients à faire des puissantes prises de conscience, lesquelles détiennent une clef, un message qui permet de débloquer la situation.  Aucun doute possible même si mon mental ne saisissait pas encore toutes les implications d’accueillir ce « Messager » en moi.

– Où ce chemin m’amenait ?
– Que devais-je faire avec mes différentes techniques ?
– La(les) quelle(s) devais-je privilégier ?
– …

 

UNE LONGUE MARCHE

En début d’année 2020, le ralentissement général lié au covid-19 m’invitait à plonger profondément dans les vies passées.  Ce changement de rythme me permettait de libérer plusieurs vieilles mémoires, dont une datant de la « Longue Marche » des Navajos en 1864, stimulé par le visionnement « par hasard »du teaser INREES TV du documentaire Navajo Songline.  Était-ce vraiment un hasard ?

Toujours à la recherche d’un nom pour mon activité de thérapeute, je partageais à mon énergéticienne Hélène-Alice mes questionnements.  Malgré mes efforts aucun mot sanskrit ne résonnait en moi !  Jusqu’au moment où je réalisais que je ne cherchais peut-être pas chez « les bons » indiens !!

Cette fois mon corps vibrait pour me dire « OUIIIIIII, c’est bien du côté des Amérindiens que le nom de mon activité se trouve !!! »

Plus de 500 ans après Christophe Colomb, je venais de faire une expérience similaire à la sienne.  Partis en direction du sous-continent Indien, c’est en Amérique que j’étais rendu.

DRAGONFLY

Après quelques recherches, je tombais rapidement sur plusieurs mots en lien avec la lumière et le messager en langue Navajo.

Celui de Tohnilái : « Dragonfly** – Le messager du soleil » venait de conclure mes recherches et donner naissance à mon activité de thérapeute énergétique holistique.

La thérapie holistique qui s’intéresse à son objet dans la globalité répond à mon appel d’inclusion des pratiques de soin énergétique.

AHO !* 

Christophe

Libellule Tohnilai Dragon Flying

* A’ho‘ho ou aho : « j’ai parlé » en langue Sioux-Lakota.  Prononcé en retour, il veut dire « nous t’avons entendu ! »

**Dragonfly : Libellule en français